Oct 27–Dec 23, 2015

«Paris m’a entouré de rythme et de bonheur»

Dessins de 1917 à 1918
Address
8/10, square du Docteur Blanche, 75016 Paris Map

Dans le cadre des manifestations commémoratives du cinquantième anniversaire de la disparition de Le Corbusier, la Fondation présente, au mois d’octobre 2015, une sélection de dessins de Le Corbusier en écho à l’exposition organisée au musée Picasso d’Antibes du 14 novembre au 24 janvier 2016, intitulée Le Corbusier, le jeu du dessin.

En janvier 1917, Charles-Edouard Jeanneret, futur le Corbusier, s'installe définitivement à Paris, concrétisant un rêve qu’il nourrit depuis plusieurs années. Il loge rue Jacob, dans l’ancien hôtel d’Adrienne Lecouvreur : « comme ce pays est aimable, aimant […] ; comme ce pays s’explique. Comme il délaye mon cœur de montagnard. Comme je m’offre à la douce lumière. […] Cette ville est belle, et la vie s’y développe bonne » écrit-il dans son journal.

Inspiré par la ville, durant les premiers mois de sa vie parisienne, en 1917 et 1918, il va dessiner et peindre quelques-unes des aquarelles parmi les plus attachantes du corpus de l'œuvre dessiné, remplissant par ailleurs de nombreuses pages de carnets de croquis et d'albums : paysages urbains, natures mortes intimistes, nus féminins alliés à quelques corolles aux vives couleurs.