25.3.–26.6.2022

Le logis-floréal

Un projet coopératif
Adresse
Rue de l'Ermitage 55 Kluisstraat, 01050 Bruxelles Map
Öffnungszeiten
Di–Fr 12–18 Uhr, Sa–So 10.30–18 Uhr

Il y a 100 ans, les premières cités-jardins font leur apparition en Belgique. Un siècle plus tard, la question se pose de savoir si leur philosophie de vie collective et coopérative est susceptible d’apporter des solutions à la crise actuelle du logement. A partir d’une exposition et d’un colloque, le CIVA souhaite ouvrir la question.

À la fin de la Première Guerre mondiale, une crise du logement fait rage en Belgique. La pénurie de matériaux fait exploser les coûts de construction, la rareté des terrains à bâtir alimente la spéculation, et la reconstruction après les bombardements est douloureusement lente. Une situation qui ne fait qu'aggraver les conditions de vie déjà misérables de la classe ouvrière, poussée par l'exode rural vers les villes depuis la moitié du XIXème siècle.

À la recherche de solutions, une partie des pouvoirs publics ainsi que les architectes de l'avant-garde moderniste belge proposent le modèle de la cité-jardin : un quartier d’habitations dans un espace vert situé à la périphérie des villes. Le modèle présente de nombreux avantages : le terrain à bâtir est moins cher, l'utilisation de matériaux modernes tels que le béton ainsi que la standardisation contribuent à réduire les coûts et à accélérer le processus de construction.

Certaines de ces cités-jardins des années 1920 vont privilégier le modèle économique et socio-culturel de l’habitat coopératif : chaque résident est locataire de son logement mais co-propriétaire de l’ensemble de la cité-jardin. Un modèle qui implique non seulement la création de nombre d’espaces de vie et d’équipements collectifs, mais aussi un équilibre entre l'individuel et le collectif, le privé et le public, l'unité et la diversité. 

Aujourd’hui, la question du logement collectif est à nouveau à l’ordre du jour. Avec une exposition, consacrée principalement à la cité-jardin Le Logis-Floréal, et un colloque avec des invités belges et internationaux, le CIVA met non seulement les cités-jardins coopératives dans une perspective historique, mais examine également la pertinence du modèle pour répondre aux défis actuels en matière d'architecture, d'urbanisme, de paysage et de modèle socio-économique et culturel.